15 juin 2013 ~ 6 Commentaires

Le bonheur ne se trouve pas avec effort et volonté…

Le bonheur ne se trouve pas avec effort et volonté,

Mais réside là, tout proche, dans la détente et l’abandon.

Ne sois pas inquiet, il n’y a rien à faire.

Tout ce qui s’élève dans l’esprit n’a aucune importance.

Parce que dépourvu de réalité.

Ne t’attache pas aux pensées, ne les juge pas.

Laisse le jeu de l’esprit se faire tout seul,

S’élever et retomber,

Sans intervenir.

Tout s’évanouit et recommence à ouveau, sans cesse.

Cette quête même du bonheur est ce qui t’empêche de le trouver.

Comme un arc-en-ciel qu’on poursuit sans jamais le rattraper.

Parce qu’il n’existe pas, parce qu’il a toujours été là,

Et parce qu’il t’accompagne à chaque instant.

Ne crois pas à la réalité des choses bonnes ou mauvaises,

Elles sont semblables aux arcs-en-ciel.

A vouloir saisir l’insaisissable, on s’épuise en vain.

Dès lors qu’on relâche cette saisie,

L’espace est là,

Ouvert, hospitalier, et confortable.

Alors jouis-en.

Ne cherche plus.

Tout est déjà tien.

A qui bon aller traquer dans la jungle inextricable,

L’éléphant qui demeure tranquillement chez lui.

Cesse de faire.

Cesse de forcer.

Cesse de vouloir.

Et tout sera accompli.

Naturellement.

 

Lama Guendune Rinpoché

 

 

6 Réponses à “Le bonheur ne se trouve pas avec effort et volonté…”

  1. c’est du bon…

  2. huguie couillens 6 juillet 2013 à 4 h 15 min

    est ce que le bonheur est dans mes genes, est ce que j’y crois ,ou est ce que j’y pense ? je pense que je le ressens et le vois dans les yeux d’un enfant, dans les roses qui embaument dans mon petit jardin quand les pluies torrentielles ne les fanent pas dès qu’elles éclosent, et tant d’autres petites choses que je peux percevoir et qui touchent mon cœur, c’est du bonheur

    • Bonjour,
      Dans votre commentaire vous faites référence au « bonheur » que nous connaissons tous, c’est à dire à celui qui est nécessairement temporaire parce qu’il y est lié à certaines conditions. Il n’est évidemment pas à négliger, surtout sur cette planète où tant de choses vont si mal pour tant de gens…
      Lama Guendune, dans le texte que vous commentez, propose une voie vers un bonheur qui ne serait conditionné par rien de précis sinon par une capacité à l’équanimité, qui fait que l’on est suffisamment détaché de nos conditions de vie pour pouvoir être content de tout à tout moment. Cette capacité à ce bonheur-là s’obtient, comme il l’explique, par la méditation et aussi par la mise en oeuvre de certaines valeurs, telles que l’altruisme, la patience et le courage…
      Bien entendu, certaines personnes sont plus capables que d’autres pour aller vers ce bonheur par la méditation, mais « à terme », tout le monde peut y arriver, pas forcément dans cette vie, il est vrai. Mais en tout cas, même si ce bonheur inconditionnel n’est pas obtenu par la méditation, celle-ci peut donner de grandes satisfactions, encore une fois si elle s’accompagne d’altruisme, de patience et de courage.
      C’est toute l’essence du Dharma…
      Ce à quoi vous faites allusion dans votre message peut faire référence, soit aux bonheurs conditionnés que nous connaissons tous par moments (certaines personnes pour des raisons diverses seront plus aptes à ces bonheurs que d’autres), soit au bonheur inconditionnel proposé par Guendune Rinpotché : dans le bouddhisme on dit en effet que certaines personnes jouissent d’une « précieuse existence humaine » qui leur permet de suivre le chemin du Dharma vers le bonheur, et d’autres pour qui les causes et les conditions vers ce bonheur peuvent être beaucoup plus difficiles.

    • Je viens de voir seulement la totalité de votre message, qui est très très beau… merci beaucoup.

  3. J’aime beaucoup ton article.
    blog web http://www.la-telecommande.com/


Laisser un commentaire

Tadyfwe |
Solobeatsbysale |
Stanleymwog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fifautckufenunfr
| Acaiberry2
| Acaiberry5