04 mars 2017 ~ 0 Commentaire

Les quatre qualités qui mènent à l’éveil, et le bonheur, Pascal Auclair

Les quatre qualités qui mènent à l’éveil, et le bonheur

Notes prises lors d’un enseignement oral de Pascal Auclair dans le cadre de Terre d’éveil

le 27 octobre 2016 à Epernon

 

 

 

La bienveillance

 

Elle peut être : « Non je n’accepte pas », pour protéger l’autre, les autres. La bienveillance, ce n’est pas quelque chose de « gentil ». La démarche est la suivante : on voit qu’on est des êtres sensibles, fragiles, et alors on laisse tomber la comparaison avec « l’autre » (qui a plus de chance que soi etc…) et il se passe autre chose : quand on est touché par notre humanité, on est touché par toute l’humanité, et alors le cœur s’ouvre, pour quelques secondes peut-être. Quand on contemple l’intérieur de soi pour soi, on contemple aussi pour les autres. Quand on s’approche de notre humanité, on a accès à un être humain (nous-même), et donc à tous les êtres humains. Par exemple la force de la colère et du ressentiment, c’est hyperpuissant, on s’y ouvre, et alors on a accès à la colère et au ressentiment des autres et à la souffrance qui en est la source.

 

L’attachement, ce n’est pas la bienveillance, qui est un souhait pour le bien-être des autres. On n’est pas obligé d’aimer les gens (de s’y attacher) pour être bienveillant.

 

La bienveillance, c’est une sagesse, une qualité de conscience.

 

La compassion :

 

Lorsque cette qualité de conscience rencontre ce qui est douloureux, cela donne la compassion. On est dans le non verbal. On voit en l’autre ce qu’on a vu en soi – sans jugement, sans haine pour la douleur. Plutôt que le refus, la réactivité, le désespoir.

 

Prendre soin, soulager, pas de perte d’énergie dans l’agitation.

 

Ce n’est pas le résultat d’une volonté.

 

La joie :

 

Quand l’autre est content, on est content pour lui. Cette joie-là procède d’une flexibilité, d’une malléabilité du cœur. Elle est facilement accessible. Le Dalaï-Lama voit dans l’autre son humanité, « un vieil ami », il est joueur avec lui.

 

Dans cette joie, on a un respect de base pour l’autre qu’on n’oublie pas : on se souvient facilement que l’autre est sensible.

 

A l’opposé, le « moi » a une toute autre logique : lorsque quelque chose arrive à quelqu’un d’autre, « cela me définit ». C’est la manifestation de l’envie, de la jalousie, de la comparaison. C’est le contraire de la joie.

 

De même est à l’opposé de la joie toute exubérance qui ne procède pas de la « présence ». On oublie la loi de la pesanteur, on monte sur les chaises.

 

L’équanimité :

 

C’est être « également » près de chaque chose. Il y a une saveur d’intimité, en l’absence de réactivité. C’est le résultat de Vipassana.

 

Quand on comprend que les choses sont éphémères, on peut les rencontrer dans leur nature conditionnée. On dispose alors de toutes ses ressources pour intervenir, alors que dans la réactivité, on perd ses moyens pour intervenir.

 

« Ceci est inacceptable, je le dis clairement ». Il y a beaucoup de force dans l’équanimité, parce que beaucoup de stabilité. Avec un peu de joie, de bienveillance, de compassion. Sinon c’est un peu sec.

 

L’opposé c’est l’indifférence, l’éloignement, la réactivité, et donc la perte de respect de l’autre.

 

Le bonheur :

 

Il résulte de la capacité à rencontrer les évènements avec ces quatre qualités à l’œuvre. La mère avec l’enfant malade, avec l’enfant qui découvre le monde, qui est créatif. Elle émet le souhait qu’il soit heureux. Les grands-parents émettent le souhait qu’il soit protégé.

 

Ce n’est pas facile d’être un être humain…

 

Source :

https://www.vipassana.fr/j315op/index.php/ressources/enregistrements-mp3/336-2016-10-27-partie-01-retraite-de-pascal-auclair-a-epernon-sur-le-theme-la-sagesse-incarnee-2

Cliquez sur la ligne 23

 

Au sujet de Pascal Auclair et de ses activités d’enseignement de méditation :

http://www.pascalauclair.org/

 

 

Laisser un commentaire

Tadyfwe |
Solobeatsbysale |
Stanleymwog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fifautckufenunfr
| Acaiberry2
| Acaiberry5